DSpace
 

Dépôt Institutionnel de l'Université Ferhat ABBAS - Sétif 1 >
Institut d'Optique et de Mécanique de Précision >
Thèses de doctorat >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-setif.dz:8888/jspui/handle/123456789/1349

Titre: Etude des défauts générés par impacts de sable et leurs influences sur la lumière parasite : Application aux pare-brises
Auteur(s): MAHDAOUI TOUFIK
Mots-clés: Pyrolyse
couche mince
érosion
sablage
verre
impact
pare-brise
rugosité
Date de publication: 22-avr-2018
Résumé: Dans les régions sahariennes de notre pays, les vents de sable ont une influence, non seulement sur l'environnement, mais aussi sur l'érosion des matériaux fragiles et sur le verre en particulier (verre de vitrage pour habitations, pare-brise de véhicules, verre de protection des panneaux solaires…etc). Dans le présent travail nous avons étudié les défauts créés par impacts de sable dans différentes conditions (angle de projection des particules, vitesse d'impact, masses de sable projetées, tailles des grains de sable, ...), leur influence sur les caractéristiques mécaniques (Dureté et ténacité) et les caractéristiques optiques (transmission, diffusion, lumière parasite). Nous avons déposé des films minces (oxyde de fer et oxyde d’étain) par la méthode de pyrolyse sur du verre sodocalcique. La diffraction des rayons X, les propriétés mécaniques et les propriétés optiques montrent que le procédé de pyrolyse est optimisé pour une température de substrat de 500°C. Les résultats sur les propriétés mécaniques révèlent une nette amélioration de la dureté et de la ténacité en comparaison avec l’état brut. La transmission optique passe de 75% à 91% respectivement pour une température de substrat variant entre 300 et 500°C. L’effet de la lumière diffusée (flou) est accentué pour des masses de sable projetées supérieures à 100 g indépendamment de la température de déposition. Par ailleurs, afin d’améliorer la résistance du verre à l’érosion, nous avons aussi procédé à un revêtement de la surface du verre étudié par deux produits organiques (PES et PVB) en utilisant la méthode Sol-gel. Les propriétés optiques ainsi que l’adhérence de la couche déposée sont améliorées par cette méthode.
URI/URL: http://dspace.univ-setif.dz:8888/jspui/handle/123456789/1349
Collection(s) :Thèses de doctorat

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Pdf.rar25,8 MBWinrarVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires