DSpace
 

Dépôt Institutionnel de l'Université Ferhat ABBAS - Sétif 1 >
Faculté des Sciences Economiques, Commerciales et des Sciences de Gestion >
Département des Sciences Commerciales et des Sciences de Gestion >
Thèses de doctorat >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-setif.dz:8888/jspui/handle/123456789/1334

Titre: NIVEAU DE VIE DES MENAGES, DEVELOPPEMENT HUMAIN ET BONNE GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE : LES FONDEMENTS PHILOSOPHIQUES ET LES INDICATEURS DE MESURE.
Auteur(s): Benferhat, Saad
Mots-clés: développement économique
développement humain
gouvernance
niveau de vie
sondage d’opinion
indicateurs élémentaires et composites de mesure du développement
Date de publication: 22-avr-2018
Résumé: La question du développement reste entièrement posée, aussi bien du point de vu du concept (qu’est ce que le développement ?), de l’objet (pourquoi le développement ?) que des outils de mesure (quels sont les indicateurs les plus pertinents pour la mesure du niveau de vie et du développement dans un pays donné ?). Dans la partie théorique, l'auteur présente les trois thèses qui sont à la base du débat passé et présent autour du concept du développement. -Une première thèse réduit le développement aux seuls aspects économiques et matériels du phénomène. -Une seconde thèse se veut plus humanitaire en mettant en évidence l’objet du développement. Elle perçoit ce dernier en tant que croissance permanente et durable des richesses de la nation, non comme une fin en soi mais orienté vers des objectifs d’amélioration des conditions de vie des populations et de promotion de la vie humaine. D'ou l'émergence du concept du Développement Humain. -La troisième thèse, tout en valorisant les deux précédentes donne une nouvelle formulation des impératifs du développement et qui consiste à admettre que les droits et les libertés individuels, droit de participation, la dignité humaine sont des biens au même titre que la nourriture, la santé, l’éducation et le niveau de vie. Par conséquent les notions de droits de l’homme, de bonne gouvernance et de démocratie deviennent étroitement liées à celle du développement humain. Désormais, le niveau de développement d’un pays est conçu en trois dimensions : la dimension matérielle, la dimension humaine et la dimension droits et libertés, bonne gouvernance et démocratisation de la vie publique. Dans la partie empirique de cette thèse, on a essayé de projeter ce modèle ou cette vision du développement sur le cas de l’Algérie à travers les chapitres IV et V. Il en ressort que si l’Algérie a pu réaliser des performances acceptables sur les plans du niveau de vie et du développement humain, sa grande crise, est une crise de gouvernance en premier lieu. Les traits dominants de cette crise sont la succession de crises économiques, sociales et politiques ainsi que l'inefficacité des institutions de l’Etat en sus du manque de confiance du citoyen dans ces dernières.
URI/URL: http://dspace.univ-setif.dz:8888/jspui/handle/123456789/1334
Collection(s) :Thèses de doctorat

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
BENFERHAT Saad.rar2,38 MBWinrarVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires