DSpace
 

Dépôt Institutionnel de l'Université Ferhat ABBAS - Sétif 1 >
Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie >
Département de Biologie et Physiologie Animale >
Mémoires de magistère >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-setif.dz:8888/jspui/handle/123456789/1293

Titre: Etude In vitro de l’implication de certaines voies de signalisation dans l’activation de deux fonctions du neutrophile humain : La dégranulation et la flambée respiratoire
Auteur(s): Boussif, Abdelali
Mots-clés: Neutrophile
Dégranulation
Flambée respiratoire
Chimiluminescence
Signalisation
Date de publication: 16-avr-2018
Résumé: Dans la présente étude, l’effet de quelques inhibiteurs spécifiques de certaines voies de signalisation impliquées dans la régulation de la dégranulation et de la flambée respiratoire des neutrophiles humains fMLP/CB et PMA-activés, a été étudié. L’activité de l’élastase libérée par les neutrophiles stimulés est exploitée pour estimer la dégranulation de ces cellules. Tandisque, la chimiluminescence amplifiée par le luminol est utilisée pour évaluer la flambée respiratoire des PMNs stimulés. La dégranulation des neutrophiles fMLP/CB ou PMA-stimulés est significativement inhibée par la chelerythrine chloride, la génistéine et le PD980590. Le wortmannin a exercé une inhibition significative sur la dégranulation des PMNs fMLP/CB-stimulés seulement, sans affecter la dégranulation induite par le PMA. Cependant, tous les inhibiteurs utilisés dans la présente étude ont exercé une inhibition significative sur la flambée respiratoire des neutrophiles stimulés aussi bien par le fMLP/CB que par le PMA. Cette étude fournit une évidence que la PKC, la PI3kinase, les tyrosine kinases et les p42/p44 MAPK sont impliquées dans la signalisation de dégranulation et de la flambée respiratoire au sein du neutrophile. Nos résultats fournissent une évidence que les tyrosine kinases et les p42/p44 MAPK pourraient constituer des effecteurs cytosoliques pour la voie de la PKC au cours de la dégranulation et de la flambée respiratoire au sein des neutrophiles. La voie PI3kinase n’est vraisemblablement pas activée par la voie de signalisation initiée par la PKC au cours de la dégranulation. Cependant, elle peut participer dans la régulation de la signalisation de flambée respiratoire régie par la PKC au sein des neutrophiles PMA-stimulés. La voie de la PKC peut conduire à l’activation des tyrosine kinases aussi bien au cours de la dégranulation que lors de la flambée respiratoire. La PI3kinase peut intervenir, au moins partiellement, dans la signalisation de la flambée respiratoire régie par la PKC au sein des neutrophile. Ces différentes enzymes peuvent constituer des voies communes pour la transduction du signal au cours la dégranulation et de la flambée respiratoire des neutrophiles.
URI/URL: http://dspace.univ-setif.dz:8888/jspui/handle/123456789/1293
Collection(s) :Mémoires de magistère

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Thèse.doc3,5 MBMicrosoft WordVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires